Les grandes fonctions de l’entreprise

les principaux fonctions de l’entreprise

A- fonction MARKETING

  • Définir les notions de marché en terme marketing,
  • Situer la place du marketing dans l’organisation,
  • Différencier le marketing stratégique du marketing opérationnel.

B- Fonction e PRODUCTION

  • Donner une typologie de la production,
  • Situer la place de la production dans l’organisation,
  • Définir la gestion de production,
  • Enumérer les différentes fonctions d’appui à la production,
  • Expliquer la notion de qualité.

C- La fonction COMPTABLE, FINANCIÈRE et ADMINISTRATIVE L’étudiant (e) doit être capable de :

  • Comprendre le rôle de la fonction administrative,
  • Situer la place de la fonction administrative dans l’organisation,
  • Définir le rôle de la fonction financière,
  • Situer la place de la fonction financière dans l’organisation,
  • Définir le rôle de la fonction comptable,
  • Situer la place de la fonction comptable dans l’organisation,

D- la fonction RECHERCHE et DEVELOPPEMENT L’étudiant (e) doit être capable de :

  • Comprendre l’importance de la recherche et développement de l’organisation,
  • Définir le rôle de la fonction Recherche et développement dans l’organisation,
  • Situer la place de la fonction Recherche et développement dans l’organisation.

E- La fonction des RESSOURCES HUMAINES.

L’étudiant (e) doit être capable de :

  • Comprendre l’importance de la ressources humaine dans l’organisation,
  • Définir la place de la G-R-H dans l’organisation.

Objectifs du document final : « REMISE EN CAUSE DU MANAGEMENT »

Au terme de cette lecture, l’étudiant doit être capable de :

  • Comprendre les principaux mot clés à retenir à partir de la lecture,
  • Comparer entre le management classique et le management moderne,
  • Décrire les spécificités de chacun de ces deux visions managériales et d’en dégager les conditions d’applicabilité.

Marketing

Des années 50 à nos jours, la conception traditionnelle des problèmes commerciaux s’est transformée : trois étapes marquent cette évolution:

  • La recherche d’une production de masse a d’abord conduit les chefs d’entreprises à se préoccuper essentiellement de questions d’ordre technique et financier.
    • Progressivement, pour répondre aux besoins d’une consommation demasse, ils ont été amenés à accorder plus d’importance aux problèmes commerciaux.
    • Enfin, la fonction commerciale est devenue marketing lequel se définit commela préparation, la mise en œuvre et le contrôle d’une politique intégrée, fondée sur les désirs des consommateurs grâce aux outils intellectuels et matériels variés « .
  1. La connaissance du marché

La connaissance du marché constitue un préalable aux choix stratégiques et à la définition d’une politique commerciale efficace.

Qu’appelle-t-on marché, en termes économiques ?

L’économie considère le marché en terme d’offre

Qu’appelle-t-on marché, en termes marketing ?

Le marketing considère le marché en terme de demande. On distingue:

  • Le marché principal, ensemble des produits semblables et directement concurrents
  • Le marché environnant, ensemble des produits de nature différente du produit principal mais satisfaisant les mêmes besoins et les mêmes motivations dans les mêmes circonstances.
  • Le marché générique, tous les produits liés au genre du besoin satisfait par le produit principal exemple : motos/ autos/ vélos pour le marché générique du transport individuel
  • Le marché support, ensemble des produits dont la présence est nécessaire à la consommation de produit étudié.

Le marché potentiel de l’entreprise comprend :

  • Le marché actuel de l’entreprise, avec des quantités vendues supérieures, si la politique d’intensification de la consommation réussit.
  • Une partie du marché de la concurrence, si la politique de conquête réussit.
  • Une partie des non consommateurs relatifs du produit ( Ce sont les personnes qui vont être sensibilisées éventuellement aux actions marketing développées par l’entreprise; auquel cas, elles vont devenir des clients actuels de l’organisation. Sinon, elles vont définitivement rejeter le produit et devenir des non consommateurs absolus), si la politique d’extension de la clientèle réussit.

Le marché potentiel de l’entreprise est l’ensemble de la clientèle future susceptible de consommer le produit actuel de la firme.

Le marché théorique de la profession comprend :

  • L’espace où s’échange le produit / le marché de l’automobile.
  • C’est l’ensemble des acheteurs, actuels ou potentiels du bien offert par l’entreprise / le marché des plus de 65 ans.
  • C’est l’ensemble des transactions destinées à satisfaire un certain besoin / le marché des produits allégés.

Le marché théorique de la profession est l’espace théorique où l’entreprise recherche la réussite commerciale.

voir figure

Le marché théorique les principaux fonctions de l'entreprise

Connaître le marché, c’est donc recueillir et analyser des informations sur :

voir tableau

Comment pourra-t-on nous procurer ces différents types d’informations ?

Les renseignements proviennent de diverses sources :

  • Des documents internes statistiques de ventes / fichiers clients, rapport des vendeurs, réclamations…
  • Des documents secondaires : qui fournissent des informations commandées et/ ou rassemblées par d’autres institutions que l’entreprise / administrations et organismes publics, presses spécialisées…
  • Des documents externes ou primaires : ce sont des études réalisées directement par ou pour l’entreprise / sondage, enquêtes , panels…

voir tableau

2. Le marketing dans l’entreprise: Sa place,son organisation

La place et l’importance de la fonction commerciale dans l’organisation générale de l’entreprise dépend de plusieurs critères :

  • L’activité ,
  • la taille de la firme, la variété des produits,
  • la nature
  • et l’étendue des marchés….

La place de la fonction marketing dans une structure fonctionnelle.La fonction commerciale y est une direction à part entière au même titre que les autres fonctions

les principaux fonctions de l'entreprise

ou encore

On peut avoir une subdivision de l’activité commerciale:

Le marketing dans l entreprise Sa place son organisation 2

Par zones géographiques:

  • Délimite bien le territoire des vendeurs
  • Les responsabilise au moyen d’objectifs aisés à évaluer et contrôler.

voir figure

subdivision de l activite commerciale

Par type de produits:

  • Exige des compétences techniques pointues pour la connaissance des produits

voir figure

competences techniques pointues pour la connaissance des produits

3. Le marketing: stratégique et opérationnel

Le marketing strategique et operationnel

a- Le marketing stratégique

 C’est la démarche d’analyse et de réflexion préalable au choix des couples (produits/ marchés) représentant des opportunités de développement et des perspectives attrayantes de rentabilité pour l’entreprise.

La stratégie marketing est-elle une composante essentielle de la politique générale de l’entreprise ?

  • L’entreprise fixe des objectifs marketing
  • La stratégie marketing donne des informations commerciales
  • Ces informations serviront de base aux décisions de nature tactique relevant du marketing opérationnel.

B1 Le marketing opérationnel

Les décisions marketing de nature stratégique aident l’Homme de marketing à prendre une autre série de décisions opérationnelles, constituant le  » Marketing Mix « .

Qu’est ce qu’une politique de produit ?

Le produit est un ensemble d’éléments matériels, fonctionnels et psychologiques :

  • L’aspect matériel : Poids, volume, composition, durée de vie… constituent le support physique.
  • L’aspect fonctionnel : Définit ce à quoi il sert, le besoin auquel il répond.
  • L’image : Correspond à l’idée que le consommateur se fait du produit / jeune ou vieux…..

Quelles sont les composantes de la politique de produit ?

  • La gamme : Ensemble de produits proposés par une même entreprise. Elle se caractérise surtout par sa taille, c’est à dire par le nombre d’articles différents qu’elle contient / POULINA offre des réfrigérateurs, des micro, des produits alimentaires…
  • La marque : C’est un signe distinctif, verbal ou figuratif, permettant d’identifier les biens ou les services d’un fabricant ou d’un distributeur pour se différencier de la concurrence / DELICE / DANONE
  • Le conditionnement : C’est la manière de présenter physiquement un produit à la vente. Son rôle est:
  • de protéger le produit
  • de garantir une quantité fixe
  • de communiquer et de vendre
  • Qualité et service : Il faut inclure la qualité et le service dans toute politique de produit car le consommateur n’achète pas seulement le produit mais aussi :
  • la qualité : objectif prioritaire pour les entreprises
  • le service : livraison, installation, service après vente…

Qu’est ce qu’une politique de prix ?

Le choix d’un prix doit être cohérent avec les objectifs généraux de l’entreprise et avec les autres composantes du mix. La définition d’un prix résulte d’un arbitrage entre plusieurs variables :

  • les coûts de l’entreprise
  • la demande et l’utilité perçue par le consommateur
  • la concurrence.

Plusieurs stratégies de fixation de prix :

  • Stratégie d’écrémage : Vendre le produit au prix le plus élevé à une clientèle bien déterminée.
  • Stratégie de pénétration : Vendre le produit au prix le plus bas pour conquérir une plus grande part de marché.
  • Stratégie d’alignement : S’aligner avec la concurrence en matière de prix.

b2 Le marketing opérationnel

Qu’est ce que la politique de communication ?

Pour faire connaître ses produits, attirer les clients potentiels et développer chez eux une attitude et un comportement favorables, il faut établir une relation communicationelle entre le public et l’entreprise. Deux grands modes de communication :

  • La communication média : télévision / presse / radio….
  • La communication hors média : Promotion de ventes, relations publiques, marketing direct…

Qu’est ce que la politique de distribution ?

C’est l’ensemble des activités effectuées par le producteur ou par des entreprises intermédiaires, pour conduire le produit jusqu’au consommateur, au bon endroit et au bon moment. Elle assure un certain nombre de fonctions principales :

  • Transport, assortiment, stockage et information ;
  • Et d’autres fonctions annexes : Proximité, horaire, livraison, garantie et service après vente

Le produit emprunte plusieurs canaux de distribution :

  • Fabricant ==> consommateur
  • Fabricant ==>détaillant ==> consommateur
  • Fabricant ==> grossiste==>détaillant ==>consommateur

EN RESUME…

Le marketing se définit comme  » l’ensemble des méthodes et des moyens dont dispose une organisation pour promouvoir, dans les publics auxquels elle s’adresse, des comportements favorables à la réalisation de ses objectifs « .

Actuellement, le marketing est devenu une fonction centrale de l’entreprise. Il tend de plus en plus à jouer un rôle de coordinateur étroit entre les différentes fonctions opérationnelles de l’organisation.

Pour ce faire, diminuer le risque relatif à certaines décisions commerciales est un impératif qui conduit les responsables commerciaux à mieux cerner leur marché,

c’est à dire rechercher et analyser des informations sur les intervenants et l’environnement de l’entreprise.

On distingue généralement, deux aspects principaux d’une démarche marketing:

  • Le marketing stratégique correspondant à la formulation d’objectifsmarketing à long terme et de stratégies de développement des différents couples (produits / marchés).
  • Le marketing opérationnel regroupant la dimension tactique de définitiondes politiques du marketing mix.

*La politique de produit : Gamme, marque, conditionnement, qualité /

service.

*La politique de prix : La prise en compte des coûts, de la demande et de la concurrence pour fixer des stratégies d’écrémage, de pénétration ou d’alignement avec la dite concurrence.

*La politique de communication : Média et hors média.

*La politique de distribution : Fonctions principales et fonctions annexes empruntant des canaux de distribution variés.

4. Résumé

Le marketing se définit comme  » l’ensemble des méthodes et des moyens dont dispose une organisation, pour promouvoir, dans les publics auxquels elle s’adresse, des comportements favorables à la réalisation de ses objectifs « .

Actuellement, le marketing est devenu une fonction centrale de l’entreprise. Il tend de plus en plus à jouer un rôle de coordinateur étroit entre les différentes fonctions opérationnelles de l’organisation.

Pour ce faire, diminuer le risque relatif à certaines décisions commerciales est un impératif qui conduit les responsables commerciaux à mieux cerner leur marché, c’est à dire rechercher et analyser des informations sur les intervenants et l’environnement de l’entreprise.

On distingue généralement, deux aspects principaux d’une démarche marketing :

  • Le marketing stratégique correspondant à la formulation d’objectifsmarketing à long terme et de stratégies de développement des différents couples (produits / marchés).
  • Le marketing opérationnel regroupant la dimension tactique de définitiondes politiques du marketing mix.

*La politique de produit: Gamme, marque, conditionnement, qualité / service.

*La politique de prix: La prise en compte des coûts, de la demande et de laconcurrence pour fixer des stratégies d’écrémage, de pénétration ou d’alignement avec la dite concurrence.

*La politique de communication: Média et hors média.

*La politique de distribution: Fonctions principales et fonctions annexesempruntant des canaux de distribution variés.

Production

La production de biens et services est au cœur de l’activité économique et du processus de création de richesse.

Quel est son rôle dans l’entreprise ?

Fournir les biens et services correspondant à une demande exprimée sur le marché, grâce à une combinaison efficace de facteurs de production permettant d’atteindre des objectifs en termes de volume, qualité, délais et coûts.

Peut-on se contenter uniquement de ce rôle dans un environnement où des exigences nouvelles de consommation sont développées et des évolutions rapides du contexte économique, technologique et concurrentiel ont vu le jour…. ?

On a redécouvert, depuis le début des années 80, l’aspect stratégique de la fonction et repensé ses aspects opérationnels.

Par ailleurs, on s’est intéressés aux fonctions d’appui ou de support à l’activité productive / la logistique, la gestion de stock, des approvisionnements, la qualité….

1. Typologies

a- Classification selon le Processus de Production

b- Classification Selon la Relation avec le Client

2. Organisation

La fonction de production occupe une place centrale dans les entreprises industrielles. Elle gère les flux physiques et échange en permanence des flux d’informations avec toutes les autres fonctions de l’entreprise.

La place de la production se situe au sein :

  • D’une structure fonctionnelle qui prévoit les modalités de coordination indispensables.
  • D’une structure divisonnelle ou par projet qui facilite l’intégration entre les fonctions de l’entreprise et permet une adéquation plus directe aux évolutions du marché.

Etant donné que la fonction de production comprend plusieurs types d’activités :

  • Les activités de transformation effectuées dans les ateliers
  • Les activités logistiques de gestion des flux en amont de la transformation

(approvisionnement des matières premières) et en aval (préparation des commandes de produits finis et expédition).

  • Les activités techniques d’entretien et de maintenance des équipements, de gestion des utilités…
  • Les activités fonctionnelles d’appui à la production (bureau d’études pour la conception des produits ; service méthodes pour l’organisation de la production et du travail ; service ordonnancement et lancement ( planification de la production, son contrôle …). Ces dernières, sont généralement placées sous la tutelle de la direction technique .
planification de la production direction technique

Cependant, selon la nature et les contraintes propres de l’activité, beaucoup d’autres modalités d’organisation sont possibles

3. Les fonctions de l’entreprise d’appui

a- Approvisionnement

Cette phase précède celle de la production et de la commercialisation.

L’approvisionnement est l’ensemble des opérations qui mettent à la disposition des organes de l’entreprise les biens et services nécessaires / matières premières… que leur procurent des fournisseurs, dans l’optique du meilleur rapport : Sécurité / Coût / Qualité.

Dans l’entreprise, la fonction correspondante recouvre :

Les achatsLa gestion des stocks
*Acheter ou produire ? dépend de :
 
·         L’importance des différents articles dans la production
·         Du Coût de la production
·         De la Capacité de la production
·         Des Compétences techniques requises
 
*Un ou plusieurs fournisseurs ?
 
Un seul fournisseur permet une exclusivité d’où des avantages certains MAIS risque de dépendance
 
Deux ou trois fournisseurs permettent :
 
–  D’échapper au monopole du fournisseur
 
–  D’échapper à sa dépendance sur les prix, sur la qualité et les délais qui en découlent
 
*Quelle attitude vis à vis des fournisseurs ? Plusieurs formes decoopération possibles :
 
·         Sous-traitance
·         Franchisage
·         Contrat de fourniture…
 
POUR développer des relations de partenariat avec les fournisseurs
*Fonction de régulation et de sécurité :
 
protège l’entreprise contre les aléas de la consommation et des délais d’approvisionnement
 
*Fonction économique :
 
L’achat en quantité permet de :
 
·         Bénéficier des remises fournisseurs
·         Réduire les coûts d’approvisionnement
 
*Fonction d’anticipation pour faire face
 
à  la production ou à la consommation saisonnière.
 
*Fonction magasin qui assure la gestionphysique et administrative des stocks pour :
 
–  Connaître le stock c’est à dire l’identifier, le localiser et l’évaluer en quantité et en valeur
Exprimer des besoins ou quantité à commander
 
–  Recevoir des matières (comptabilité des entrées, les contrôler quantitativement et qualitativement ..)
 
–  Conserver les matières c’est à dire ranger les articles à l’emplacement réservé dans le magasin.
 
–  Faire sortir les matières : comptabilité des sorties, contrôler leur consommation

b- La logistique

On distingue généralement en matière industrielle 3 catégories de logistique:

  • Les manutentions
  • Les transports
  • Les conditionnements

Quelle est la relation entre les 3 catégories ?

Manutention initiale==>Fabrication ==>Conditionnement==> Transport ==>Manutention terminale

  • Manutention : C’est l’action de manipuler, de déplacer des matières et/ou desproduits en vue de leur stockage, de leur expédition ou de leur vente.
  • Transport : routier, ferroviaire, aérien…
  • Conditionnement : C’est la protection initiale de tout produit comprenant la misedirecte dans un premier contenant avec éventuellement la recherche d’une présentation  » vendeuse  » (emballage).

4. La gestion de la production

En quoi consiste la gestion de la production ?

En la prévision et en l’organisation de nombreux actes techniques et administratifs accompagnant et réalisant la transformation de la matière 1ère en produit fini .

Avec quels objectifs ?

  • Assurer le respect des délais et de la qualité promis aux clients.
  • Optimiser l’utilisation de l’équipement, des matières premières et de la main
  • d’œuvre.
  • Minimiser les coûts des produits fabriqués.

A quels types de fonctions, répond -t- elle ?

Les fonctions de l’entreprise du bureau de fabrication répondent aux questions :

Combien ? déterminer les lots à fabriquer, en indiquant pour chaque lot, laquantité à fabriquer et la date précise ou approximative correspondante (la mise en fabrication).

Où ? répartir les lots à fabriquer entre les différentes usines ou atelierssusceptibles de la fabriquer (le dispatching).

Les fonctions des bureaux de méthodes répondent aux questions :

Avec quoi ? (la préparation) définit la gamme de fabrication et détermine lesdifférents éléments nécessaires à l’exécution de chaque opération / poste de travail, plans, outillage et matières….

Comment ? (l’amélioration) en essayant de promouvoir des améliorations demodes opératoires, de matériels ou de techniques pour une meilleure productivité et une meilleure qualité.

Les fonctions de bureau d’ordonnancement répond aux questions :

Quand ? Le planning organise les opérations d’exécution dans le temps etsuffisamment à l’avance en vue :

  • d’utiliser au mieux les moyens de l’entreprise
  • de diminuer les rejets
  • de réduire les délais d’exécution

Qui ? Le lancement distribue les ordres de travail aux exécuteurs en seconformant au planing d’exécution.

Où en est-on ? Le contrôle d’avancement surveille le déroulement des différentesopérations afin de les situer dans le temps par rapport aux dates prévues par le planing et de fournir aux divers responsables les informations nécessaires avec rapidité et précision / durée, retard, avances, opérations difficiles….

Avec quelles méthodes de travail ? Les méthodes du bureau de fabricationliées à la recherche opérationnelle /

  • La programmation linéaire : Elle consiste à rechercher, sous certaines contraintes techniques et commerciales, la combinaison productive optimale assurant le maximum de profits ou minimisant les coûts.
    • La méthode PERT : Elle permet de visualiser sous forme de graphes, l’évolution d’un projet comportant plusieurs étapes, réalisées dans un ordre précis, en respectant les contraintes de coûts et de durée.
    • Technique du bureau des méthodes : Observation critique, amélioration … par l’étude des mouvements et la mesure des temps.
    • Méthodes d’ordonnancement : par la mise en place d’un planing de fabrication.
  • La gestion de la qualité

La qualité est l’aptitude d’un produit ou d’un service à satisfaire les besoins des utilisateurs et à obtenir une fiabilité parfaite .

Economie et Gestion de l’entreprise, M. Pretet La qualité résulte de l’effet conjugué :

  • D’une conception répondant aux besoins de l’utilisateur (rôle du service marketing ).
  • D’une réalisation exempte de défauts (rôle de la fabrication et du contrôle de la qualité)

Les  » 5 zéro olympiques  » caractérisant une production compétitive :

0 défauts

0 pannes (pas d’arrêt)

0 délais(pas de retard)

0 stocks (livraison juste à temps)

0 papiers (simplification administrative)

Le rôle du contrôle de qualité est de :

  • Prévenir : Agir de façon prospective (anticiper les défaillances possibles) et active ( rechercher les causes, les éliminer et détecter les défauts en amont)
  • Contrôler : Selon un type de fabrication, le contrôle mis en œuvre sera ou non destructif, exhaustif ou ponctuel.
  • Résumé

Les quatre objectifs principaux de la gestion de production sont :

  • La réduction des coûts
  • Le respect des délais
  • L’amélioration de la qualité
  • La flexibilité c’est à dire la capacité de l’entreprise à s’adapter aux modifications d’activité.

Les sept fonctions de l’entreprise de la gestion de la production peuvent se regrouper en trois sections fonctionnellement logiques.

  • Le bureau de fabrication assurant la mise en fabrication et le dispatching.
  • Le bureau des méthodes ayant pour objectifs la préparation du travail et l’amélioration des méthodes.
  • Le bureau de régulation gérant le planing, décidant du lancement et contrôlant l’avancement des commandes.

Dans l’entreprise, la fonction approvisionnement recouvre les achats et la gestion des stocks.

La définition d’une véritable politique d’approvisionnement est indispensable pour une cohérence avec la politique générale de l’entreprise.

L’évaluation des fournisseurs suppose une réflexion préalable quant aux critères de sélection retenus : qualité, respect des délais, coûts d’achat, capacité de production, capacité d’adaptation…

Quand à la logistique, elle recouvre les fonctions de manutention, de transport et de conditionnement.

Ces fonctions de l’entreprise prennent de plus en plus d’importance pour faire face aux effets de crise, à l’ouverture des marchés, au progrès technique et à l’évolution des besoins des consommateurs.

7. Ressources

LA PRODUCTION FACE AUX CONTRAINTES NOUVELLES DE L’ENVIRONNEMENT

La période de domination de la technique

Environnement stable, marqué par une croissance forte, une prédominance de la production de masse, des produits standardisés… tel était l’environnement des années 60. La lutte concurrentielle était étroitement associée à un objectif central de réduction des coûts de fabrication. Pour accroître leur productivité, les entreprises ont recherché des économies d’échelle, ont automatisé les procédés de fabrication, introduit des robots…

Ces réponses techniques ont montré leurs limites en termes d’efficacité productives avec les mutations de l’environnement économique et social, dès la fin des années 70.

Les nouvelles données environnementales

  • Fin de la période de consommation de masse : Les consommateurs sont de plus en plus attirés par des produits moins standardisés, plus individualisés…
  • Le cycle de vie des produits a tendance à se raccourcir dans un contexte d’accélération des changements technologiques.
  • La succession des crises économiques et le caractère volatil de la conjoncture.
  • La fin de la période faste de croissance élevée et stable fait de la capacité d’adaptation aux évolutions du marché un facteur clé de réussite.

Les implications sur la gestion de production

………….

Administrative, Comptable et Financière

1. Fonction administrative

Associer ces trois fonctions reflète la variété d’organisation des services administratifs dans les entreprises.

On constate, depuis quelques années une évolution certaine de ces fonctions en raison d’un double mouvement :

*L’informatisation permettant de traiter de manière rapide et exacte les activitésroutinières demeurant indispensables.

*L’éclatement des fonctions administratives dans les entreprises ( de plus en plus,les fonctions opérationnelles prennent en charge leur propre gestion administrative ).

FAYOL définit dans son ouvrage  » Administration Industrielle et Générale  » Administrer c’est …

  • Prévoir: Scruter l’avenir et dresser le programme d’action.
  • Organiser: Constituer l’organisme matériel et social de l’entreprise
  • Commander: Faire fonctionner le personnel
  • Coordonner: Relier, unir, harmoniser tous les efforts
  • Contrôler: Veiller à ce que tout se passe conformément aux règles établies et aux ordres donnés.

Place et organisation de la fonction administrative

Généralement, la fonction administrative dépend directement de la direction générale et joue à l’égard des autres fonctions de l’entreprise un rôle de conseil et d’assistance.

Exemple: Soit 1100 salariés répartis entre le siège et trois usines

PDG Place et organisation de la fonction administrative

2. Fonction comptable et financière

a- Fonction comptable

Elle assure l’enregistrement permanent des opérations affectant le patrimoine d’une entreprise et la traduction de ces données enregistrées en éléments de gestion.

Elle remplit une double obligation :

  • Une obligation légale : établissement des livres et documents imposés par la loi.
  • Une obligation économique : établissement des outils de gestion interne (budget, situation comptable…)

b- Fonction financière

Elle a pour rôle:

  • D’assurer régulièrement à l’entreprise les fonds nécessaires à son équipement et à son exploitation courante en lui procurant ces fonds en temps voulu, au moindre coût.
  • De contrôler la bonne utilisation des fonds et la rentabilité des opérations auxquelles ils sont affectés.
  • D’assurer l’efficacité de la gestion en terme de:

*Liquidité : Elle peut couvrir des dettes à court terme

*Stabilité : Elle peut assurer l’équilibre entre les dettes à long terme et les fonds propres

*Rentabilité : Quand son chiffre d’affaires est supérieur aux frais d’exploitation.

On distingue les activités:

  • de gestion financière interne: La comptabilité générale, la comptabilité de gestion, calcul du prix de revient, détermination du budget de trésorerie…
  • de gestion financière basée sur les relations extérieures : Relation avec les créanciers, politique d’emprunt, paiement de dividendes…

Place de la Gestion Financière et Comptable dans L’organisation

Elle dépend principalement de la taille de l’entreprise et de son mode dominant de structuration.

  • Dans une petite entreprise: les fonctions peuvent être assurées par le chef d’entreprise, lui même aidé par des conseils extérieurs.
  • Dans une entreprise moyenne: le financier est souvent rattaché au service administratif, sous l’autorité d’un directeur administratif et financier.
  • Dans une grande entreprise: ces fonctions de l’entreprise sont distinctes.
Place de la Gestion Financiere et Comptable dans L organisation

3. Résumé

La fonction financière a pour objet de mettre à la disposition de l’entreprise lesfonds nécessaires à son fonctionnement et à son développement, sous une double contrainte :

  • de solvabilité: disponibilité au bon moment des capitaux
  • de rentabilité: utilisation optimale des capitaux.

Par ailleurs, la fonction financière doit assurer l’équilibre financier de l’entreprise en réalisant dans le temps la conciliation entre les ressources disponibles et les besoins financiers.

Elle doit choisir les sources de financement aux meilleures conditions pour l’entreprise, en respectant les objectifs de solvabilité et de rentabilité cités ci dessus. Aujourd’hui, le métier des responsables financiers n’est plus seulement de négocier les conditions de crédits mais d’anticiper les réactions du marché et de gérer les risques.

La fonction comptable remplit :

  • Un rôle légal: Tenue des livres, comptes….
  • Une mission économique: Outil de gestion interne et d’information externe.

Cette fonction ne se contente plus de donner une image fidèle du patrimoine de l’entreprise, elle a également pour but de créer des outils permettant de la gérer. Elle est encore très souvent scindée en deux services:

  • La comptabilité générale qui traite les opérations selon des méthodes légales.
  • La comptabilité de gestion, essentiellement à usage interne qui produit des informations permettant d’orienter les décisions de gestion.

La fonction administrative a eu pendant longtemps la gestion des servicesgénéraux c’est à dire l’ensemble des moyens matériels communs aux différents services de l’entreprise.

Actuellement , cette fonction a été éclatée dans l’entreprise .L’objectif premier des services administratifs demeure le soutien aux fonctions opérationnelles de l’organisation.

Ressources humaines

  1. Mission de la gestion des ressources humaines (GRH)
  • Développement des compétences
  • Développement de la gestion prévisionnelle des emplois: ce sont des emplois types permettant de segmenter les emplois de l’entreprise par postes dont les caractéristiques évaluées sont assez proches pour être traiter globalement.
  • Mise en place des obligations juridiques imposées par l’extérieur (textes législatifs, réglementaires, conventionnels, bilan social…) et par l’intérieur ( accord d’entreprise…).
  • Suivi administratif des salariés: gestion des dossiers individuels, paie, régime de retraite, horaire de travail, congés…
  • Mise en place des différentes politiques de personnel relatives à l’emploi, l’évaluation et la rémunération des salariés, la formation, les relations professionnelles…
  • Organisation de la fonction des ressources humaines

L’organisation de la fonction dépend de :

  • La taille de l’entreprise
  • L’importance accordée à cette fonction par la direction générale.
  • La répartition des activités entre cette fonction et les cadres opérationnels.

Dans une petite entreprise : La fonction ou  » gestion de personnel  » est souvent rattachée à la direction administrative et financière.

A partir d’une certaine taille : La fonction est une entité séparée.

organisation de la fonction des ressources humaines

3. Résumé

En tant que fonction à part entière de l’entreprise, la GRH s’est structurée tardivement. Depuis quelque temps, son champs d’activité s’est élargi.

A côté des aspects traditionnels d’administration du personnel, la GRH définit les politiques d’emploi, de rémunération, de formation, de relations professionnelles, d’information et de communication.

Recherche et développement

grh

1. Mission de fonction la RD

Dans la compétition internationale, l’avance technologique pèse de plus en plus lourd. La création et la diffusion des produits et procédés nouveaux ou l’amélioration de ceux qui existent déjà (innovation) est source de profits et de croissance pour l’entreprise.

Pourquoi ?

L’accès aux technologies et à l’innovation suppose la formulation d’une stratégie technologique et la mise en œuvre d’activités de recherche et développement.

1 – La recherche fondamentale: visant le progrès de la connaissance scientifiquesans souci d’applications pratiques spécifiques. Elle aboutit sur des découvertes .

2- La recherche appliquée: est entreprise soit pour discerner les applicationspossibles des résultats de la recherche fondamentale soit pour trouver des solutions nouvelles permettant d’atteindre un objectif déterminé. Elle aboutit à des inventions.

3- La Recherche Développement (RD)

Elle marque le passage du laboratoire à l’usine à partir de l’utilisation systématique des résultats de la recherche appliquée. Le développement vise l’innovation.

Quel est le rôle de l’innovation dans l’entreprise ?

  • Echapper à la concurrence: Donne à l’entreprise, au moins pour une période bien déterminée, un élément de monopole.

Favoriser la croissance: En développant des produits aptes à satisfaire les besoins 2. Phase de développement d’un nouveau produit

innovation dans l entreprise
  • de la clientèle.
  • Organisation de la fonction

Son organisation, de quoi dépend – elle ?

  • De la nature de la Recherche / Développement,
  • Du poids de cette fonction dans l’entreprise,
  • De la taille de l’entreprise,
  • De l’activité de l’entreprise.

Certaines entreprises structurent le département Recherche Développement en distinguant la phase de recherche fondamentale, de la recherche appliquée de celle du développement.

Plus généralement :

Organisation de la fonction

4. Résumé

L’innovation (introduction marchande d’une nouveauté économique) est un enjeu stratégique de développement de l’entreprise.

Un développement réussi des acquis de la recherche fondamentale et de la recherche appliquée dépend des interactions permanentes entre les différents services de l’entreprise (marketing, production ,RD…).

La fonction Recherche et Développement est au cœur du processus d’innovation technologique…

Par ailleurs, cette fonction pose des problèmes spécifiques de gestion du personnel car son évaluation n’est pas commune. La gestion est donc délicate d’autant plus que le rythme actuel des évolutions technologiques accélère le besoin de renouvellement et donc la mobilité du personnel en Recherche et Développement.

  • Haute Performance » C.GARFIELD, l’Expansion HACHETTE, 1992.
  • La Stratégie » M.MARCHESNAY Collection MARKETING et STRATEGIES , CHOTARD et ASSOCIES , éditeurs 1986.
  • La Gestion Dynamique : Théories et Cas » P.BERGERON, édition G.MORIN,1995.

Encyclopédie de l’Economie et de la Gestion, édition HACHETTE 1994.

Dictionnaire de l’Economie et des Sciences Sociales J.Y CAPUL et O.GARNIER, édition HATIER , 1996.

Dictionnaire de l’Economie et des Sciences Sociales C.D ECHAUDEMAISON, édition NATHAN 1993.

Revues Tunisiennes:

  • L’Economiste,
  • Le Manager,
  • L’Expert,
  • La Revue de l’Entreprise.

Revues Etrangères:

  • Le Dirigeant,
  • Capital,
  • Management.

Bibliographie

  • L’entreprise Libérée »  T. PETERS, édition DUNOD 1993.
  • L’entreprise Réinventée »  les éditions d’ORGANISATION, 1995.
  • Organisation et Gestion de l’Entreprise »  édition NATHAN , 1997.

« Economie et Gestion de l’Entreprise »  C.BUSSENAULT et M.PRETET     édition

VUIBERT, 1995.

« La Gestion Stratégique d’Entreprises»  M. COTE,    édition G.MORIN, 1995.

  • Le Chaos Management » T.PETERS,  inter édition, 1992.
  • Haute Performance » C.GARFIELD,  l’Expansion HACHETTE, 1992.
  • La Stratégie » M.MARCHESNAY Collection MARKETING et STRATEGIES , CHOTARD et ASSOCIES , éditeurs 1986.
  • La Gestion Dynamique : Théories et Cas »  P.BERGERON, édition G.MORIN,1995.

Encyclopédie de l’Economie et de la Gestion,  édition HACHETTE 1994.

Dictionnaire de l’Economie et des Sciences Sociales J.Y CAPUL et O.GARNIER, édition HATIER , 1996.

Dictionnaire de l’Economie et des Sciences Sociales C.D ECHAUDEMAISON, édition NATHAN 1993.

  • L’Economiste,
  • Le Manager,
  • L’Expert,
  • La Revue de l’Entreprise.
  • Le Dirigeant,
  • Capital,
  • Management.

Telecharger