Categories
Informatique

Les cahiers du programmeur – Java 1.4 et 5.0 3e édition

Java langages de programmation objet est reconnu comme l’un des meilleurs langages de programmation objet. Cet ouvrage suit une démarche didactique progressive et vous aidera à comprendre la modélisation objet telle qu’elle est appliquée en Java et dans sa bibliothèque. Chaque concept est abordé isolément et accompagné d’une application simple et le plus possible concrète. Enfin, pour vous permettre de percevoir l’environnement Java dans sa globalité, cet ouvrage met en œuvre la création d’un forum de discussion.

Telecharger

Categories
Informatique

L’orienté objet – Cours et Exercices en UML2

Cours et Exercices en UML2

Les 23 chapitres de ce livre peuvent se répartir en cinq grandes parties.
Le premier chapitre constitue une partie en soi car il a pour importante mission d’introduire aux briques de base de la programmation orientée objet, sans aucun développement technique : une première esquisse, teintée de sciences cognitives, et toute en intuition, des éléments essentiels de la pratique Orienté Objet.

La deuxième partie intègre les quatorze chapitres suivants. Il s’agit pour chacun d’entre eux de décrire, plus techniquement cette fois, ces briques de base que sont : objet, classe (chapitres 2 et 3), messages et communication entre objets (chapitres 4, 5 et 6), encapsulation (chapitres 7 et 8), gestion mémoire des objets (chapitre 9), modélisation objet (chapitre 10), héritage et polymorphisme (chapitres 11 et 12), classe abstraite (chapitre 13), clonage et comparaison d’objets (chapitre 14), interface (chapitre 15).
Chacune de ces briques est illustrée par des exemples en Java, C#, C++, Python, PHP 5 et UML. Nous y faisons le pari que cette mise en parallèle est la voie la plus naturelle pour la compréhension des mécanismes de base : extraction du concept par la multiplication des exemples.
La troisième partie reprend, dans le droit fil des ouvrages dédiés à l’un ou l’autre langage objet, des notions jugées plus avancées : les objets distribués, Corba, RMI, Services web (chapitre 16), le multithreading ou programmation parallèle (ou concurrentielle, chapitre 17), la programmation événementielle (chapitre 18) et enfin la sauvegarde des objets sur le disque dur, y compris l’interfaçage entre les objets et les bases de données relationnelles (chapitre 19).
Là encore, le lecteur se trouvera le plus souvent en présence de plusieurs versions dans les quatre langages de ces mécanismes.
La quatrième partie décrit plusieurs projets de programmation totalement aboutis, tant en UML qu’en Java.
Elle inclut d’abord le chapitre 20, décrivant la modélisation objet d’un petit flipper et les problèmes de conception orientée objet que cette modélisation pose. Le chapitre 21, lié au chapitre 22, décrit la manière dont les objets peuvent s’organiser en liste liée ou en graphe, mode de mise en relation et de regroupement des objets que l’on retrouve abondamment dans toute l’informatique. Le chapitre 22 marie la chimie et la biologie à la programmation Orienté Objet. Il contient tout d’abord la programmation d’un réacteur chimique générant de nouvelles molécules à partir de molécules de base, et ce, tout en suivant à la trace l’évolution de la concentration des molécules dans le temps. La chimie – une chimie élémentaire acquise bien avant l’université – nous est apparue comme une plate-forme pédagogique idéale pour l’assimilation des concepts objets. Nous ne surprendrons personne en affirmant que les atomes et les molécules sont deux types de composants chimiques, et que les secondes sont composées des premiers. Dans ce chapitre, nous traduisons ces connaissances en UML et en Java.
Dans la suite de la chimie, nous proposons aussi dans le chapitre une simulation élémentaire du système immunitaire, comme nouvelle illustration de combien l’informatique Orienté Objet se prête facilement à la  reproduction informatisée des concepts de science naturelle, tels ceux que l’on rencontre en chimie ou en biologie.
Enfin la dernière partie se ramène au seul dernier chapitre, le chapitre 23, dans lequel est présenté un ensemble de recettes de conception Orienté Objet, solutionnant de manière fort élégante un ensemble de problèmes récurrents dans la réalisation de programme Orienté Objet. Ces recettes de conception, dénommées Design Pattern, sont devenues fort célèbres dans la communauté Orienté Objet. Leur compréhension accompagne une bonne maîtrise des principes Orienté Objet et s’inscrit dans la suite logique de l’enseignement des briques et des mécanismes de base de l’Orienté Objet. Elle fait souvent la différence entre l’apprenti et le compagnon parmi les programmeurs Orienté Objet.  Nous les illustrons en partie sur le flipper, la chimie et la biologie des chapitres précédents.

Telecharger

Categories
Informatique

ITIL pour un service informatique optimal 2e édition

ITIL (Information Technology Infrastructure Library)

Ce livre est découpé en cinq grandes parties qui reprennent peu ou prou les différentes étapes d’un projet d’implantation d’ITIL au sein d’une entreprise : découverte du concept, imprégnation et formation sur les différents modules, planification du projet puis mise en place des processus.
Dans la première partie, vous trouverez une présentation des fondamentaux d’ITIL, des bénéfices que l’on peut tirer de la mise en place de ces meilleures pratiques, ainsi qu’un descriptif des relations qui se tissent entre les différents processus.
Les deux grandes parties suivantes sont consacrées à deux des dix livres du référentiel qui concernent la gestion des services liés aux technologies de l’information et des télécommunications, et couvrent globalement le programme de la certification de base. Ces deux parties reviennent plus en détail sur chacun des processus du soutien et de la fourniture des services.
Par ailleurs, il apparaît que le contenu de ces deux livres restera globalement inchangé dans la future version.
La quatrième partie est davantage orientée sur la mise en œuvre des processus lors d’un projet d’implantation au sein d’une entreprise, avec à la clé une étude de cas réel.
La cinquième partie, enfin, est constituée des annexes dans lesquelles vous trouverez un descriptif de la norme ISO 20000, un glossaire des termes français utilisés fréquemment dans ITIL ainsi que leurs équivalents en anglais.
Vous y découvrirez également une annexe sur la certification, illustrée par un exemple d’examen type ITIL Foundation.

À qui s’adresse ce livre ?

  • Aux managers informatiques
  • Aux chefs d’entreprise
  • Aux consultants et formateurs
  • Aux acteurs de l’infogérance

Telecharger

Categories
Informatique

Premiers pas en CSS et XHTML 2e édition

Premiers pas en  Feuilles de style CSS et XHTML

Le design d’un site ne se suffit pas à lui-même, encore faut-il penser à la maintenance : rectifications, mise à jour, changements de mise en page doivent pouvoir s’effectuer rapidement. C’est pourquoi, Francis Draillard, fort de son expérience en conception web et en qualité de fin pédagogue, vous fait découvrir l’efficacité des CSS et du XHTML tout en douceur. Feuilles de style, mise en forme, blocs, intégration de média : vous découvrirez tout pour bien démarrer !
Le premier chapitre est une introduction qui nous présente le principe général du XHTML, des feuilles de style et d’une bonne écriture XHTML/CSS.
Le deuxième chapitre présente de façon concrète les bases du XHTML. À partir d’exemples, il détaille l’utilisation des principales balises XHTML, présente leur classement par types de balise et leur hiérarchie dans une page web. Il fournit les quelques mots de vocabulaire qui seront utilisés par la suite pour expliquer la conception d’une feuille de style.
Au troisième chapitre apparaissent les feuilles de style. À partir d’exemples, nous verrons de quelle façon et à quel endroit les écrire, quelles unités de mesure utiliser, etc.
Les propriétés CSS sont détaillées dans les quatrième et cinquième chapitres, qui expliquent respectivement les propriétés de mise en forme et celles liées au positionnement des éléments dans la page.
Des exemples illustrent chaque propriété, dont toutes les valeurs possibles sont détaillées.
Le sixième chapitre nous parle des autres médias pour lesquels des propriétés de style existent et le septième chapitre présente des astuces très pratiques,  pour adapter les feuilles de style aux différents navigateurs, en particulier pour remplacer quelques propriétés mal interprétées par la version 6 de  Internet Explorer..
En annexes se trouvent les noms et codes des couleurs de base, ainsi qu’un tableau de synthèse sur le comportement des principaux navigateurs. Suivent un index des propriétés, en guise de formulaire, puis  une liste de références bibliographiques et de sites web utiles.

Telecharger

Categories
Informatique

Les cahiers du programmeur – Java EE 5

Le chapitre 1 présente l’étude de cas d’une application de commerce électronique inspirée du Blueprint Java Pet Store de Sun. La société fictive YAPS veut informatiser son activité de vente d’animaux domestiques. Pour ce faire, elle a besoin d’un site pour les internautes, d’un client riche pour ses employés et de dialoguer avec ses partenaires externes (banque et transporteur).
UML, cas d’utilisation.
Le chapitre 2 se concentre sur l’architecture technique et logicielle de l’application YAPS Pet Store. Ce chapitre présente brièvement les outils et API utilisés pour le développement.
Java 5, HTML, XML, Java EE 5, Blueprint, design pattern, UML.
L’installation et la configuration des outils se fait au chapitre 3.
JDK, Ant, GlassFish, Derby, TopLink.
Le chapitre 4 entre dans le vif du sujet en développant les objets persistants de l’application.
JPA, entity bean.
Le chapitre 5 rajoute une couche de traitements métiers venant manipuler les objets persistants.
EJB Stateless, entity manager, JPQL.
Le chapitre 6 nous explique comment compiler et déployer l’application pour que celle-ci soit utilisée par  une IHM Swing.
Ant, JNDI, Swing, GlassFish, TopLink, Derby.
Le chapitre 7 crée une première version de l’application web qui permet de visualiser le catalogue des articles de la société et de gérer l’accès des clients.
JSP, JSTL, JSF, Unified Expression Language.
Le chapitre 8 rajoute un panier électronique au site pour pouvoir acheter des animaux domestiques en ligne.
EJB Stateful.
Le chapitre 9 s’intéresse aux échanges B2B entre la société YAPS et ses partenaires externes (banque et transporteur).
Web Service, WSDL, Soap, JAXB.
Les traitements asynchrones, comme l’impression d’un bon de commande ou l’envoi d’e-mails, sont développés au chapitre 10.
JMS, message-driven bean, JavaMail.

Telecharger

Categories
Informatique

Conduite de Projets Informatiques Offshore

Cet ouvrage a pour objectif d’aider les sociétés à réussir leurs projets en offshore. Il rassemble l’expérience de plus de douze années de réalisations en offshore dans de nombreux pays et avec de multiples prestataires.
L’ouvrage commence par présenter la culture du développement en offshore et insiste sur la distance qui sépare le travail en local et celui en offshore. Ces différences culturelles nécessitent une grande rigueur de la part du client de l’offshore pour suivre et piloter les réalisations à distance.
La perception qu’ont les collaborateurs du donneur d’ordres du travail de leur société avec un prestataire offshore est une autre diffi culté à affronter. Pour réussir l’outsourcing des développements en offshore, il est essentiel de comprendre les raisons de leurs inquiétudes. Ces dernières vont bien au-delà d’une simple peur de perdre leur emploi au profit d’un informaticien distant moins coûteux.
Une fois les fondations de l’offshore posées, l’ouvrage accompagne le donneur d’ordres tout au long des nombreux choix qu’il doit faire, depuis la sélection d’un prestataire jusqu’à la mise en place de l’organisation qui lui permettra de travailler effi cacement avec lui, à commencer par le contrat.
Vient ensuite la gestion proprement dite des projets en offshore. Certaines pratiques préconisées dans l’ouvrage ne sont pas propres à l’offshore et font la preuve de leur effi cacité dans les projets répartis ou locaux. Leur mise en œuvre devient toutefois pratiquement incontournable lorsqu’on travaille avec des équipes distantes.
L’ouvrage est structuré en quatre parties :
Partie I. Les principes de l’outsourcing
Cette partie présente les grands principes qui président à l’externalisation des développements informatiques en offshore. Elle met en lumière les différences culturelles, trop souvent ignorées, entre les pays de l’offshore et ceux du donneur d’ordres.
• Chapitre 1. Introduit la mondialisation des tâches informatiques, qui prend souvent le nom de développements offshore, et son impact sur les métiers du logiciel.
• Chapitre 2. Présente et compare les différentes approches qu’une société peut envisager pour externaliser ses projets informatiques.
• Chapitre 3. S’intéresse au facteur humain des projets offshore, tant chez le donneur d’ordres, où l’on s’inquiète toujours de l’externalisation, que chez le prestataire.
• Chapitre 4. Étudie les modes de fonctionnement des projets réalisés en offshore, notamment les réalisations au forfait ou en mode régie, et leurs effets sur le suivi de projet.
• Chapitre 5. Dresse une typologie des projets qui sont confiés en offshore et souligne l’importance du premier projet pour prendre la mesure des difficultés que l’on rencontre.
• Chapitre 6. Traite des risques réels ou supposés pris par le donneur d’ordres en confiant des projets en offshore et insiste sur les effets négatifs des préjugés et d’une inquiétude exagérée sur leur succès.
Partie II. Préparation des projets en offshore
Cette partie traite des choix que le donneur d’ordres doit effectuer pour sélectionner le prestataire en se donnant les meilleures chances de succès et pour organiser le travail avec celui-ci.
• Chapitre 7. Présente les différents types de projets que l’on peut confier à un prestataire offshore et montre toute l’importance du premier projet pour que le prestataire et le client apprennent à se connaître.
• Chapitre 8. Aborde les critères de choix du prestataire offshore susceptibles de répondre aux ambitions du client.
• Chapitre 9. Introduit les fondations du contrat qui lie le donneur d’ordres au prestataire offshore et montre comment formaliser un cadre strict permettant de travailler avec efficacité.
Partie III. Gestion des projets en offshore
Cette partie traite des principes clés de la gestion de projet en offshore et propose une série de recommandations pour garantir la transparence et le suivi effi cace des développements distants.
• Chapitre 10. Détaille les fondamentaux de la gestion de projet en offshore et propose plusieurs façons de les mettre en œuvre.
• Chapitre 11. Traite de la façon de gérer les ressources humaines, facteur clé de la réussite des projets offshore, afin de garantir des échanges fluides et de créer un climat de confiance réciproque entre le client et le prestataire.
• Chapitre 12. Présente la méthode et les procédures à mettre en place pour tout à la fois structurer le travail avec le prestataire, assurer la productivité des équipes et fournir les principales sources d’un suivi rigoureux.
• Chapitre 13. Introduit la gestion de la qualité permettant de disposer non seulement d’une qualité contrôlée, mais aussi d’une visibilité de l’état de finition du projet.
• Chapitre 14. Aborde les sujets trop souvent délaissés de l’intégration et du déploieme nt, qui conditionnent la fluidité des livraisons de l’offshore et l’efficacité des supervisions à distance.
• Chapitre 15. Traite du suivi du travail de l’équipe distante en utilisant les indicateurs et les éléments fournis par la méthodologie mise en place.
Partie IV. Annexe
• Cette partie rassemble des listes de points permettant de synthétiser les recommandations faites tout au long de l’ouvrage afin que le lecteur puisse s’en servir comme aides à la décision. Elle propose en outre des modèles de documents illustrant les thèmes abordés dans l’ouvrage.

Telecharger

Categories
Divers

Cours et supports : l’art de préparer sa classe

Cours et supports : l’art de préparer sa classe est un Véritable outil et guide professionnel explique en 25 fiches synthétiques aux enseignants de collège ou de Lycée comment construire la progression pédagogique de leurs cours, planifier les différentes séquences de cours, préparer et concevoir des supports de cours de qualité et utiliser au mieux ces supports en classe. Un savoir-faire rédigé avec une grande clarté par un professeur.
l’art de préparer sa classe ouvrage s’adresse aux enseignants
Cours et supports : l’art de préparer sa classe est le cinquième ouvrage de la collection Master Class, la boîte à outils des enseignants.
Découpé en 25 fiches synthétiques et écrit par un enseignant de terrain, cet ouvrage s’adresse aux enseignants du second degré, ainsi qu’à ceux qui souhaitent le devenir.
Il sera un guide précieux pour le professeur du secondaire en début de carrière, tout comme pour le professeur plus expérimenté qui souhaiterait renouveler ses méthodes de travail à l’occasion d’un changement de programme.
Il délivre aux enseignants de précieux conseils pour construire la progression pédagogique de leurs cours, planifier les différentes séquences de cours, préparer et concevoir des supports de cours de qualité et utiliser au mieux ces supports en classe.
Le public
Enseignants du secondaire toutes filières confondues – Enseignants en STS et Classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) – Professeurs agrégés (PRAG) et certifiés (PRCE) affectés dans l’enseignement supérieur.
Sommaire

  • Construire sa progression pédagogique et planifier ses séquences de cours
  • Réaliser des documents de cours de qualité pour chaque élève
  • Utiliser des supports de cours collectifs adaptés et interactifs

 

[sociallocker]Click here to download the PDF file[/sociallocker]
Categories
Informatique

Modélisation XML

Ce livre de Modélisation XML fournit théorie et pratique :
• Les sept premiers chapitres sont autant d’étapes de la démarche de Modélisation XML que nous expliquons.
• Les six suivants sont des exemples concrets de cas particuliers.
Dans notre introduction, nous revenons sur la dualité XML/UML avec des explications sur les concepts qui se cachent derrière les termes de modèle et de schéma.
Dans le chapitre 1, nous présentons une méthode de préconception d’application.
Elle permet d’identifier, organiser et analyser les fonctions du futur système d’information. Cette méthode d’ébauchage se veut simple mais efficace. Elle offre aux chefs de projet qui la pratiquent la possibilité de rationaliser leur projet.
Dans le chapitre 2, nous analysons les modèles conceptuels des deux mondes XML et UML.
Dans le chapitre 3, nous expliquons comment passer du modèle conceptuel UML à un schéma XML. Nous y détaillons l’utilisation de la notation graphique du diagramme des classes de UML en vue de la production d’un schéma XML.
La réalisation d’un modèle physique constitue le chapitre 4 où nous exposons les spécificités du stockage de documents XML. C’est ici qu’intervient la possibilité de prendre en compte les mécanismes de liaison de XML.
Dans le chapitre 5, qui traite de la séparation des données et des traitements, nous expliquons pourquoi l’approche dite par objets métier n’est pas bonne ; nous lui opposons en effet celle orientée service, plus conforme aux fondamentaux de XML.
Dans le chapitre 6, nous nous attachons à la problématique des variantes. À partir d’un modèle de base, il est fréquent de devoir développer des variantes. Ce chapitre expose tout ce qu’il faut savoir sur l’écriture de telles applications.
Le chapitre 7 est fondamental. Comme nous l’avons vu en introduction de cet avant propos, un fichier-programme peut contenir aujourd’hui jusqu’à quatre ou cinq langages de programmation différents! Il faut savoir représenter ces programmes dans différents plans logiques pour s’assurer de leur cohérence.
Le chapitre 8 est le premier d’une série traitant de cas réels. Les modèles choisis ont tous une originalité. Ils peuvent servir d’exemple. Dans ce chapitre, nous présentons les modèles modulaires qui sont articulés et peuvent être décomposés en petits morceaux.
Dans le chapitre 9, nous expliquons le rôle des éléments purement structuraux, qui sont aux schémas XML ce que les articulations sont au corps humain.
Le cas des modules d’information est traité au chapitre 10. Nous fournissons en particulier les règles de  base qui gouvernent la conception de systèmes basés sur le principe des modules d’information.
Les métadonnées, qui font le pont entre la gestion du contenu et celle du contenant, sont présentées au chapitre 11. Les modèles RDF, Dublin Core, xHTML et S1000D sont présentés accompagnés de nombreux exemples concrets.
Les possibilités de liaison sont un point fort de XML. Sans les liens, le Web ne serait pas, à coup sûr, ce qu’il est devenu aujourd’hui. C’est un sujet important mais complexe.
Nous revenons dans le chapitre 12 sur les modèles ID/IDREF, XLink, XPointer, XTM, et expliquons en détail le principe des liens logiques.
Nous terminons notre voyage dans le monde des cas réels avec le chapitre 13 qui aborde la question de la gestion des révisions. Garder la trace et l’historique des informations modifiées est aujourd’hui un impératif pour de nombreuses applications ; mieux vaut connaître les possibilités offertes par XML dans ce domaine.

Telecharger

Categories
Divers

Electricité – Installer Un Tableau Electique – Guide

Le tableau Electrique ou tableau de protection est l’organe central de votre installation électrique. Ses fonctions sont multiples : point de départ de toutes les lignes électriques alimentant les divers circuits de l’installation, la première fonction du tableau est la concentration des circuits en un point unique afin de faciliter leur gestion et leur repérage.
Le tableau Electrique est destiné à accueillir les organes de sécurité indispensables pour assurer la protection des personnes et des biens.
Les besoins croissants des logements dépas sant la simple fourniture sécurisée d’électricité, le tableau Electrique est de plus en plus destiné à héberger divers automatismes facilitant la gestion de l’installation ou de certains appareils comme le chauffage ou le chauffe-eau électrique.
L’évolution naturelle du tableau Electrique est tournée vers la domotique.
La norme NF C 15-100 anticipe ces besoins et impose de prendre en compte toutes les arrivées de courants forts et faibles (téléphone, câble, télévision, réseaux…). Dans les habitations neuves, toutes ces arrivées doivent être regroupées en un point unique appelé gaine technique de logement (GTL, voir page 32).
Tous les matériels composant le tableau Electrique doivent être conformes à la norme française (NF), installés avec soin, dans le respect de la norme NF C 15-100 et des préconisations des fabricants.
Pour plus de sécurité et de confort, le respect des pres criptions Promotelec vous permet d’obtenir des labels de qualité ouvrant droit à des primes.
Les équipements du tableau se présentent sous la forme de modules normalisés de différentes largeurs.
Il suffit de les enficher sur les rails métalliques du tableau avant de les connecter.

 

[sociallocker]Click here to download the PDF file[/sociallocker]
Categories
Divers

Mémento de schémas électriques

Ce petit livre étant destiné à l’installation électrique de la maison, les circuits y sont classés par thèmes :  cuisine, prises de courant, éclairage, accueil des visiteurs et commandes dédiées (volets roulants, chaudière, VMC, etc… ). Une vue en BD accompagne chaque schéma pour qu’on se représente facilement la disposition des conducteurs et des divers appareillages.
Pour réaliser un nouveau circuit dans votre installation électrique ou modifier un circuit existant, il convient de respecter les règles de raccordement des fabricants et les prescriptions de la norme.
L’installation électrique et les habitants sont soumis à divers risques comme les courts-circuits et les fuites de courant. C’est pourquoi pour éviter l’endommagement des appareils et surtout pour prévenir toute électrocution, chaque circuit doit être protégé à son origine par un dispositif adapté.
La protection contre les courts-circuits et les surintensités est assurée, au départ de chaque circuit, par un coupe-circuit à cartouche fusible ou un disjoncteur divisionnaire. Certains circuits (VMC, commande du contacteur jour/nuit, par exemple) ne doivent pas être protégés par un coupe-circuit.
La protection des personnes doit être assurée par un dispositif différentiel à haute sensibilité 30 mA (généralement un interrupteur). Il en existe deux types principaux : A et AC. Le premier est réservé aux circuits de la plaque de cuisson, de la cuisinière électrique et du lave-linge. Le second est destiné aux autres circuits. L’interrupteur différentiel est prévu pour protéger un groupe de circuits avec à leur tête un disjoncteur divisionnaire ou un coupe-circuit.
Pour chaque type de circuit, un schéma d’implantation est proposé. Il vous permet de concrétiser la distribution des conducteurs jusqu’au point d’utilisation. Un schéma multifilaire illustre les connexions à réaliser dans l’appareillage ainsi que la section des conducteurs à utiliser.
Attention ! Travaillez impérativement hors tension, en coupant l’alimentation générale au niveau du disjoncteur de branchement. Signalez votre intervention par un écriteau afin que personne ne réenclenche le disjoncteur par erreur.
Sommaire
L’éclairage ……………………………
Le simple allumage ……………….
L’interrupteur à voyant ……….
Le double allumage ……………….
Le va-et-vient ………………………
Le permutateur …………………….
Les télérupteurs ……………………
Le variateur ……………………………
Le variapush …………………………
Le télévariateur …………………..
Les commandes automatiques..
Exemple de circuit d’éclairage pour une chambre ……..
L’accueil des visiteurs……………
Les sonnettes ………………………
Les portiers interphone ……….
Les prises de courant……………
Les prises confort ………………..
Les prises commandées…………
Exemple de circuit de prises pour une chambre…..
La cuisine……………………………….
Les circuits spécialisés …………..
Les commandes dédiées ……….
Les volets roulants………………….
Chauffe-eau et chaudières……….
La ventilation mécanique ……….

[sociallocker]Click here to download the PDF file[/sociallocker]