Cours anatomie 1ere année medecine : Artère fémorale

ARTÈRE FÉMORALE

plan

  • I/Définition
  • II/Situation
  • III/Anatomie descriptive:
    • 1/ origine ,trajet, terminaison
    • 2/ dimensions
  • IV/Rapports pariétaux et vasculo-nerveux:
    • 1/Dans la lacune vasculaire
    • 2/Dans le trigone fémorale
    • 3/Dans le canal des adducteurs
    • 4/Dans l’hiatus du grand adducteur
  • V/Branches collatérales
  • VI/Anastomoses
  • V/Applications cliniques

I. définition

  • Premier segment de l’axe artériel du membre inférieur.
  • L’artère fémorale est l’artère principale de la cuisse
  • Elle est nourricière du membre pelvien et de l’abdomen et de passage aux régions distales.
  • Son étude présente un grand intérêt médical, radiologique et chirurgical.

II. Situation:

  • Située à la partie antéro-médiale de la cuisse

III. Anatomie descriptive:

1. ORIGINE, TRAJET, TERMINAISON:

Anatomie descriptive ORIGINE-TRAJET-TERMINAISON

Origine:

l’artère fémorale(1) naît sous le ligament inguinal(2), dans la lacune vasculaire,

en prolongeant l’artère iliaque externe(3)

Trajet:

Verticalement descendant en passant par:

  • Le trigone fémoral(4): superficielle
  • Le canal des adducteurs(5): profonde

Terminaison:

Dans l’hiatus du muscle grand adducteur (6) où elle devient l’artère poplitée.

2. DIMENSIONS

  • Calibre: 08-09 mm
  • Longueur: 25-35 cm

IV. Rapports pariétaux et vasculo-nerveux:

  • Depuis son origine jusqu’à sa terminaison , l’artère fémorale parcourt le canal fémoral(1)
  • S’étend du ligament inguinal en haut jusqu’à l’hiatus du grand adducteur en bas
  • L’artère fémorale contracte donc des rapports:
  • 1/à son origine au niveau de la lacune vasculaire (2)
  • 2/au niveau du trigone fémorale (3)
  • 3/au niveau du canal des adducteurs (4)
  • 4/au niveau de l’hiatus du grand adducteur (5)

1. Dans la lacune vasculaire

La lacune vasculaire est limitée par:

  • En avant: le ligament inguinal(1)
  • En dehors: arcade ou bandelette ilio-pectinée(2)
  • En dedans: le ligament lacunaire (3) (lame fibreuse tendue entre le ligament inguinal et le pecten du pubis)
  • En arrière: éminence ilio-pubienne(4) et muscle pectiné(5)

L’artère fémorale (1)est contenu avec la veine fémorale(2) dans une gaine vasculaire, la gaine fémorale(3)

  • Rapports pariétaux:

    • En avant: le ligament inguinal(4)
    • En dehors: arcade ou bandelette ilio-pectinée(5)
    • En dedans: le ligament lacunaire (6) (lame fibreuse tendue entre le ligament inguinal et le pecten du pubis)
    • En arrière: le muscle pectiné(7)
  • Rapports vasculo-nerveux: 

  • Dans la gaine fémorale:
  • En dedans: la veine fémorale(1)
  • En dehors de la gaine fémorale:
  • En dedans: nœud lymphatique lacunaire(2) (ganglion de Cloquet)
  • En dehors: rameau fémoral du nerf génito-fémoral(3)
  • En dehors et par l’intermédiare de la bandelette ilio-pectinée :
  • Nerf fémoral (4) et m.ilio-psoas (5)contenus dans la lacune vasculaire

2. Dans le trigone fémoral de SCARPA

Le trigone fémoral est une pyramide musculo-aponévrotique limitée par:

  • En arrière(le plancher) : m.ilio-psoas(1) et m.pectiné(2)
  • En haut: le ligament inguinal(3)
  • En dehors: muscle sartorius(4)
  • En dedans: muscle long adducteur(5)
  • En avant: fascia criblé(6) ou feuillet superficiel du fascia lata
  • Sommet : point de croisement du m.sartorius et long adducteur

Rapports pariétaux:

Idem aux limites du trigone fémoral

NB: les rapports en avant de l’artère fémorale c’est le fascia criblé ,elle est de situation superficielle, d’où la possibilité de perception du pouls fémoral

Rapports vasculo-nerveux:

  • En dedans:

la veine fémorale (1)qui reçoit la grande veine saphène (2)

Nœuds lymphatiques profonds et superficiels

  • En dehors:

Le nerf fémoral (3)et ses branches de division

3. Dans le canal des adducteur (canal de HUNTER)

Canal rétréci situé à la partie distal du canal fémoral:

il est limité:

  • En avant : le vaste médial (1)
  • En arrière : les muscles adducteurs (2)
  • En dedans : fascia subsartorial (3) (aponévrose du canal de HUNTER)

  • Rapports pariétaux:

Idem aux limites du canal fémoral

  • Rapports vasculo-nerveux:

En arrière:

La veine fémoral(1)

4. Dans l’hiatus du grand adducteur

Vue antéro-interne de l’éxtrémité distale de la cuise

  • L’hiatus est circonscrit par les faisceaux moyen et inférieur du grand adducteur
  • La veine fémorale est située en arrière et en dedans de l’artère fémorale

Vasculo-nerveux

  • Avec la veine fémorale (1)

En bas : elle postérieure et un peu latérale à l’artère fémorale (2)

Au niveau du canal des adducteurs: la veine croise l’artère en un X très allongé pour se retouvée

au niveau du trigone fémoral et de la lacune vasculaire: médiale à l’artère avec les nœuds lymphatiques profond s

  • Avec le nerf fémorale :

  • Sous le ligament inguinal, il est séparé de l’artère par l’arcade ilio-pectinée.
  • Dans le trigone fémoral, il est latéral à l’artère et s’épanouit rapidement en ses branches terminales.

V. Branches collatérales

  • Au nombre de 6:

1/A. épigastrique superficielle; destinée aux téguments de la paroi abdominale

2/A. Circonflexe iliaque superficielle: irrigue les téguments de la paroi abdominale

3/A. Pudendale externe superficielle

4/Et l’A. Pudendale externe profonde

les deux A.pudendales sont destinées aux téguments des organes génitaux externes

5/A. profonde de la cuisse: la plus volumineuse ,assure l’irrigation des muscles et téguments de la cuisse

c’est l’artère nourricière de la cuisse

6/A. Descendante du genou: avec deux branches

  • a. profonde :articulaire
  • b. superficielle :satellite du nerf saphène

L’artère fémorale profonde(1):

a ) Origine:

La face postérieure de l’artère fémorale(2) ,à 4 cm au-dessous du ligament inguinal(3).

b ) Trajet:

Elle descend en arrière de l’artère fémorale, devant le muscle pectiné. Elle s’insinue entre les muscles court et long adducteurs, puis entre les muscles long adducteur et grand adducteur.

c) Terminaison:

Elle perfore le muscle grand adducteur au-dessus de l’hiatus tendineux, ou elle devient la 3ème artère perforante(4)

  • L’artère fémorale profonde:
  • d) branches collatérales:
  • Fournit les artères nourricières des 3 loges de la cuisse

1/ L’artère circonflexe médiale de la cuisse (1)

  • Elle naît près de l’origine de l’artère profonde de la cuisse.
  • Elle se dirige médialement et en arrière.
  • se termine en deux branches :
  • ascendante (2), se dirige à la fosette trochantérique
  • descendante (3), se dirige vers les muscles postérieurs de la cuisse
  • Elle irrigue: tête fémorale-acétabulum région glutéale – musculature

2/ L’artère circonflexe latérale de la cuisse (1):

  • Elle naît au dessous de l’artère circonflexe médiale de la cuisse.
  • Elle se dirige latéralement et en avant
  • se divise en trois branches:
  • une branche ascendante(2)
  • une branche transverse(3)
  • Ces deux branches s’anastomosent avec les deux branches de la circonflexe médiale
  • une branche descendante(4) destinée au quadriceps fémoral
  • Elle irrigue: ( tête fémorale- région glutéale – quadriceps )

3/ Les artères perforantes (1):

  • Se dirigent en arrière, perforant le muscle grand adducteur pour atteindre la région postérieure.
  • Au nombre de trois:
    • La première perforante(2)
    • La deuxième perforante(3)
    • La troisième perforante(4)
  • Irriguent: les muscles ischio-jambiers et adducteurs

VI. Anastomoses:

  • La vascularisation par l’artère fémorale n’est pas de type terminal, il existe des anastomoses:

1 /anastomoses proximales:

  • Entre l’artère fémorale et:
  • l’artère iliaque interne homolatérale
  • ou à l’artère fémorale controlatérale.

2/anastomoses moyennes et distales:

a) l’artère participe au réseau périaticulaire du genou.

b) Les anastomoses musculaires

  • En cas d’interruption du flux artériel dans l’artère fémorale, ces anastomoses musculaires peuvent être capables d’assurer une circulation de dérivation efficace évitant l’ischémie.

c)postérieures: artère fémorale profonde s’anastomoses avec les artères:

  • obturatrice,
  • glutéale inférieure
  • et poplitée.
  • L’artère profonde de la cuisse est donc non seulement la véritable «artère nourricière» de la cuisse, mais encore une artère à grande valeur anastomotique.
  • Le tronc de l’artère fémorale n’est qu’une simple« artère de passage» ne donnant que peu de branches à la cuisse.

Applications cliniques:

  • Intérêt clinique:est parfaitement perçue à son origine,c’est l’artère du «pouls fémoral».
  • L’hémostase par compression de l’artère fémorale s’effectue au niveau du pli inguinal et dans le trigone fémoral
  • La projection cutanée de l’artère fémorale correspond
  • à une ligne unissant
  • • le milieu du ligament inguinal
  • • au bord postérieur de l’épicondyle médial du fémur.
  • intérêt paraclinique:
  • Elle peut être ponctionnée pour le recueil de sang artériel.
  • Elle constitue occasionnellement une voie d’ introduction médicamenteuse vers les membres inférieurs.
  • intérêt radiologique:
  • C’est la voie de prédilection pour les cathétérismes artériels en imagerie médicale.
  • Intérêt chirurgical:• Elle est utilisée pour l’établissement des circuits de circulation extracorporelle.

Telecharger PDF