Réussir ses comptes rendus

Ququ’est-ce quest-ce qu’un compte rendu ?

Cette interrogation est celle de beaucoup de personnes confrontées pour la première fois à la rédaction d’un compte rendu. Ce document très utile pour stabiliser l’information est, en effet, peu défini   concrètement par les ouvrages de référence. Beaucoup d’utilisateurs par voie de conséquence n’en cernent pas bien les contraintes et les fonctions.

Un document rarement enseigné par les parcours de formation

Un constat peut être cependant établi. Rares sont les formations proposant une approche pratique du compte rendu. De plus, en formation initiale, ce type de document est rarement enseigné, même si le résumé de texte procède d’une démarche intellectuelle similaire. Plus tard, en milieu universitaire, il est implicite d’en avoir acquis les méthodes sans pour autant avoir rencontré l’opportunité d’être initié à sa rédaction au cours de son cycle d’études.
Or, la rédaction de comptes rendus est souvent un signe d’évolution en contexte professionnel. Il est en effet fréquent de réclamer ce document aux personnes exerçant des responsabilités, chargées de diffuser l’information au sein des services. De plus, la situation se complique actuellement par le fait que chacun peut être amené à transmettre par messagerie le compte rendu d’une précédente réunion. Nouveaux supports technologiques, donc nouvelles façons de faire !
Par conséquent, sans initiation préalable, les rédacteurs persistent à être mal à l’aise face à ce document que l’on présuppose connu de tous. Contraints d’en rédiger un, ils ressentent cette tâche comme un pensum ! Certains s’en déchargent vite d’ailleurs sur quelqu’un d’autre ! Quelques uns, plus consciencieux, feuillettent les dossiers à la recherche de comptes rendus existants pour trouver rapidement un modèle quand ils ne savent comment s’y prendre.
Il s’agit d’entrer dans le moule sans faire trop de vagues… Or, par manque de méthodologie et de conseils sérieux, ces rédacteurs peuvent alors pérenniser innocemment de mauvaises habitudes rédactionnelles lorsque les documents consultés, devenus désormais leur référence, ne sont pas en fait de grande qualité.

[sociallocker]Click here to download the PDF file[/sociallocker]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *