Cours anatomie 1ere année medecine : Articulation coxo-fémorale

Articulation coxo-fémorale

I. Définition :

C’est l’articulation proximale du membre inférieur; articulation de type synoviale sphéroïde (énarthrose, 3° degré de liberté), elle unit l’os coxal au fémur et transmet le poids du corps au membre inférieur.

II. Surfaces articulaires :

Articulation coxo-fémorale

Articulation coxo-fémorale

Anatomie de l’appareil locomoteur tome 1 Michel Dufour pag128 arthrologie

A. La tête fémorale :

Forme : 2/3 de sphère articulaire, de 25 mm de rayon

Situation : partie supéro-médiale de l’extrémité proximale du fémur

Surface de cartilage : entièrement recouverte de cartilage à l’exception de la fovéa, zone d’attache du ligament de la tête fémoral.

Orientation : regarde en haut, en dedans et en avant.

L’angle cervico-diaphysaire mesure 125° – 140°.

S’il est inférieur à 125° coxa vara

S’il est supérieur à 140° coxa valga.

Anatomie De l’appareil locomoteur tome 1 Michel Dufour page66 ostéologie

Articulation coxo-fémorale insertion capsulaireAnatomie De l’appareil locomoteur tome 1 Michel

Dufour page 50 ostéologie

B. L’acétabulum :

Forme : demi-sphère articulaire (180°), elle à la forme d’un croissant concave en bas, il se termine par 2 cornes postérieure et antérieure qui délimitent l’incisure acétabulaire, La corne postérieure est la plus basse.

Situation : elle est portée par la face latérale de l’os coxal, La surface semi-lunaire est encroûtée de cartilage.

Orientation : en bas, en dehors et en avant

C. le Labrum (fibrocartilage) :

S’insère en périphérie externe de la surface semi-lunaire, sur le limbus et le bord inférieur du ligament transverse (encroûté de cartilage). Il est plus épais en arrière qu’en avant. Il élargit la surface articulaire en étendue et en profondeur.

D. ligament transverse:

Tendu transversalement entre les deux cornes de l’acétabulum; il est encroûté de cartilage à sa face axiale. 

III. Les moyens d’union :

Moyens passifs :

Anatomie De l’appareil locomoteur tome 1 Michel Dufour

page130 arthrologie

1. La capsule :

Manchon fibreux cylindrique rétréci à sa partie moyenne

    • S’insère sur la face périphérique du labrum
    • Le bord inférieur du ligament transverse
    • Le limbus de l’os coxal et son sillon supra-acétabulaire
    • Le long de la ligne inter-trochantérique du fémur en avant et à la partie moyenne de la face dorsale du col fémoral.
  •  

Elle présente une zone renforcée : les fibres orbiculaires (circulaires) qui accentuent la rétention de la tête fémorale.

2. Ligaments :

  • antérieur ilio-fémoral :(ligament de Bertin) puissant – résistant

Forme : triangulaire

Composition : 02 faisceaux supérieurs inférieurs S’élargissant en éventail et passant en avant de la tête fémorale.

Origine commune : Versant distal de l’épine iliaque antéro-inférieur

Terminaison: Tubercule supérieur et inférieur de la ligne inter-trochantérique

Fonctions : tendu en extension et rotation latérale de la cuisse

  • Pubo-fémoral :

Origine : partie supérieure du pubis

Trajet : oblique en bas et en dehors, plus large en haut

Terminaison : partie toute inférieure de la ligne inter-trochantérique.

Fonction : Il renforce la partie toute inférieure de la capsule et évite les luxations antérieures.

– tendu en extension, abduction et rotation latérale de la cuisse

Vue ventrale de l’articulation coxo-fémorale montant le ligament ilio-fémoral

Anatomie De l’appareil locomoteur tome 1 Michel Dufour page132 arthrologie

Anatomie De l’appareil locomoteur tome 1 Michel Dufour page132 arthrologie

  • Ischio-fémoral :(postérieur) : Spiralé

Origine: il naît de la partie proximale de la tubérosité ischiatique

Trajet : oblique en en dehors en avant et en haut

Anatomie De l’appareil locomoteur

tome 1 Michel Dufour page132

arthrologie

Terminaison : sur la face médiale du grand trochanter et sur la zone orbiculaire de la capsule.

Fonction : limitation de la rotation médiale de la cuisse et de l’extension

  • De la tête fémorale: rôle de tuteur pour l’artère de la tête fémorale

(Intra-capsulaire – extra-synoviale) +++, Résistant et souple

Origine : il s’insère dans la fosse acétabulaire par trois racines antérieure, moyenne et postérieure (corne antérieure – postérieure et ligament transverse) Trajet: se portent en haut et en dehors Terminaison : dans la fovéa capitis de la tête fémorale

Fonctions : +++

    • Contribution à la vascularisation de la tête fémorale
    • Lubrificateur articulaire
    • Aucun rôle dans la solidité articulaire

Les 3 premiers ligaments se détendent en mouvement de flexion et se tendent en mouvement d’extension.

3- Ligaments à distance : Tractus ilio-tibial fibreux

Hauban latéral fibreux

Origine : Tubercule glutéal de la crête iliaque

Terminaison : Tubercule infra-condylien tibial

Fonction : Coaptation articulaire +++

Actifs :

– muscles fessiers – muscles pelvi-trochantériens

– muscle ilio psoas – adducteurs – quadriceps

Anatomie De l’appareil locomoteur tome 1 Michel Dufour page132 arthrologie

IV. Moyen de glissement :

  • Synoviale :

Liquide synovial nourrit le cartilage par imbibition.

Elle tapisse la face profonde de la capsule y compris au niveau des freins capsulaires inférieurs.

  1. Anatomie fonctionnelle :
    • Plan sagittal :

1- Flexion : Mouvement dans le plan sagittal qui porte la cuisse en avant du plan frontal et qui rapproche la face ventrale de la cuisse à celle du tronc Flexion actif : 140° genou fléchi et 90° jambe tendue

Flexion passive : Genou tendu 120° Genou fléchie 140°

2- Extension : Mouvement dans le plan sagittal qui porte la cuisse en arrière du plan frontal et qui éloigne la face ventrale de la cuisse de celle du tronc. Extension actif : Genou tendu 20°Genou fléchi 10°

Extension passive : Genou tendu 20° Genou fléchi 30°

    • Plan frontal :

1- abduction : Mouvement dans un plan frontal qui éloigne la cuisse du plan sagittal du corps avec une amplitude de 45°

2- adduction : Mouvement dans un plan frontal qui rapproche la cuisse du plan sagittal du corps avec une amplitude de30°

    • Plan horizontal :

1- rotation externe : le mouvement porte la pointe du pied en dehors, avec une amplitude de 35°.

2- rotation interne : le mouvement porte la pointe du pied en dedans, avec une amplitude de 15°

      • Mouvement global de circumduction :

Ces différents mouvements élémentaires peuvent être combinés, aboutissant au mouvement de circumduction.

Anatomie De l’appareil locomoteur tome 1 Michel Dufour page 130

VI. Clinique :

  • Articulation fréquemment atteinte par l’arthrose : coxarthrose
  • Accident du tableau de bord : tête du fémur rentre dans l’acétabulum
  • Luxation : risque de rupture du ligament de la tête fémorale provoquant la nécrose de celle-ci.
  • Luxation congénitale : on lange le bébé en abduction forcée.
  • Arthrite : inflammation, souvent infection grave (prothèse)
  • Col du fémur fragile chez les personnes âgées (2 sortes de fractures) et risque de nécrose de la tête fémorale

VII. Conclusion :

C’est une articulation proximale du membre pelvien qui unit l’os coxal au fémur.

Elle est dite congruente et concordante (stabilité).

Elle est portante (travail en compression).

Elle est adaptée à la position debout et à la nécessité pour l’homme de marcher ; Elle doit résoudre deux impératifs contradictoires de stabilité et de mobilité.

Telecharger PDF