Question/Réponse SCSI : Que signifie « mise en antémémoire des opérations d’écriture », et comment dois-je modifier ce paramètre si cela se révèle nécessaire ?

R : La mise en antémémoire des opérations d’écriture est une fonction de stockage du disque dur qui améliore les performances de l’unité en mettant en antémémoire, c’est-à-dire en stockant, la commande ou les données dans un tampon. Dès lors, en acquittant la commande ou les données, l’initiateur est en mesure de mettre en file d’attente le processus suivant et l’unité est capable de stocker temporairement les informations avant de devoir les écrire physiquement sur le support. L’avantage majeur est un transfert de données nettement plus rapide. Cette opération entraîne néanmoins un inconvénient, à savoir que, si l’unité connaît une défaillance pour quelque raison que ce soit (par exemple, une surtension, un atterrissage de la tête, une panne du système, une fluctuation de l’alimentation, etc.), les données stockées dans l’antémémoire seront perdues à jamais. Dans un environnement en réseau, cet inconvénient peut être fatal. Les adaptateurs hôtes développés par Adaptec n’autorisent pas la mise en antémémoire des opérations d’écriture. Il s’agit d’un paramètre d’unité qui peut être soit activé, soit désactivé par le fournisseur de l’unité. Ce paramètre est défini dans une « page de mode » dans le CMOS de l’unité et peut être modifié par un utilitaire mis à disposition par le fournisseur ou un tiers. L’adaptateur hôte et le pilote ne modifient pas les paramètres de la page de mode de l’unité, mais activent ou désactivent la page de mode en fonction du paramètre de l’unité.