Catégories
Informatique

Programmer en Java 5 & Java 6 (5ème Ed)

Programmer en Java 5 & Java 6 est destiné à tous ceux qui souhaitent maîtriser la programmation en Java. Il s’adresse à la fois aux étudiants, aux développeurs et aux enseignants en informatique.
Il suppose que le lecteur possède déjà une expérience de la programmation dans un autre langage (Cobol, Pascal, C, C++, Visual Basic, Delphi, PHP, Perl, Python…). En revanche, la connaissance de la  programmation orientée objet n’est nullement nécessaire, pas plus que celle de la programmation  d’interfaces graphiques ou d’applications Web.

Contenu de l’ouvrage
Les fondements de Java
Les chapitres 1 à 11 sont consacrés aux fondements du langage : types primitifs, opérateurs et expressions, instructions, classes, héritage, tableaux et chaînes de caractères. Les aspects les plus  fondamentaux de la programmation orientée objet que sont le polymorphisme, la surdéfinition et la  redéfinition des méthodes y sont également étudiés de façon approfondie, aussi bien dans leur puissance  que dans leurs limitations.
Tous les aspects du langage sont couverts, y compris ceux qui sont spécifiques à Java comme les  interfaces, les classes internes, les classes anonymes, les exceptions ou les threads. Les moins usités font généralement l’objet d’un paragraphe intitulé Informations complémentaires dont la connaissance n’est pas indispensable à l’étude de la suite de l’ouvrage.
Par ailleurs, le chapitre 21 présente les possibilités de programmation générique introduites récemment. Sa place tardive dans l’ouvrage est surtout justifiée par son lien étroit avec les collections présentées au chapitre 22.
Enfin, le chapitre 24 présente les annotations et les techniques d’introspection.

Les principales API
Le JDK (Java Developpement Kit) de Java est livré, en standard, avec différentes bibliothèques ou  « paquetages »  ou « API » (Application Programming Interface) fournissant de nombreuses classes  utilitaires. Les chapitres 12 à 20, 22 et 23 examinent les API qui correspondent aux besoins les plus universels et qui, à ce titre, peuvent être considérés comme partie intégrante du langage.
Les chapitres 12 à 19 sont consacrés à la programmation d’interfaces graphiques en Java à l’aide de l’API nommée Swing : événements et écouteurs ; boutons, cases à cocher et boutons radio ; boîtes de dialogue ; menus ; barres d’outils ; actions abstraites ; événements générés par le clavier, la souris, les fenêtres et la focalisation ; gestionnaires de mise en forme ; affichage de textes et de dessins ; applets. Dans cette  partie, l’accent est mis sur les mécanismes fondamentaux qui interviennent en programmation graphique et événementielle.
Le chapitre 20 traite de l’API relative aux entrées-sorties, unifiées à travers la notion de flux.
Il intègre un exemple de connexion TCP/IP par « sockets ».
Le chapitre 22 décrit les principales structures de données qu’on regroupe souvent sous le terme de  collection : listes, ensembles, vecteurs dynamiques, queues et tables associatives.
Enfin, le chapitre 23 se veut une introduction aux possibilités de programmation côté serveur offertes par les servlets, les JSP et les « JavaBeans ». En toute rigueur, il s’agit là, non plus d’API standard de Java, mais de spécifications de JEE (Java Enterprise Edition).
Pour aller plus loin Après l’étude de cet ouvrage consacré à ce que l’on pourrait appeler les « bases élargies du langage », le lecteur pourra appréhender aisément l’importante documentation des classes standards Java et de leurs méthodes . Il sera alors parfaitement armé pour développer ses propres applications, aussi complexes et spécialisées soient-elles, notamment l’accès aux bases de données avec JDBC ou le développement d’applications réparties, non traités dans cet ouvrage.

Telecharger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *