Computer Science Books

Modélisation XML

By  | 

Ce livre fournit théorie et pratique :
• Les sept premiers chapitres sont autant d’étapes de la démarche de modélisation que nous expliquons.
• Les six suivants sont des exemples concrets de cas particuliers.
Dans notre introduction, nous revenons sur la dualité XML/UML avec des explications sur les concepts qui se cachent derrière les termes de modèle et de schéma.
Dans le chapitre 1, nous présentons une méthode de préconception d’application.
Elle permet d’identifier, organiser et analyser les fonctions du futur système d’information. Cette méthode d’ébauchage se veut simple mais efficace. Elle offre aux chefs de projet qui la pratiquent la possibilité de rationaliser leur projet.
Dans le chapitre 2, nous analysons les modèles conceptuels des deux mondes XML et UML.
Dans le chapitre 3, nous expliquons comment passer du modèle conceptuel UML à un schéma XML. Nous y détaillons l’utilisation de la notation graphique du diagramme des classes de UML en vue de la production d’un schéma XML.
La réalisation d’un modèle physique constitue le chapitre 4 où nous exposons les spécificités du stockage de documents XML. C’est ici qu’intervient la possibilité de prendre en compte les mécanismes de liaison de XML.
Dans le chapitre 5, qui traite de la séparation des données et des traitements, nous expliquons pourquoi l’approche dite par objets métier n’est pas bonne ; nous lui opposons en effet celle orientée service, plus conforme aux fondamentaux de XML.
Dans le chapitre 6, nous nous attachons à la problématique des variantes. À partir d’un modèle de base, il est fréquent de devoir développer des variantes. Ce chapitre expose tout ce qu’il faut savoir sur l’écriture de telles applications.
Le chapitre 7 est fondamental. Comme nous l’avons vu en introduction de cet avantpropos, un fichier-programme peut contenir aujourd’hui jusqu’à quatre ou cinq langages de programmation différents! Il faut savoir représenter ces programmes dans différents plans logiques pour s’assurer de leur cohérence.
Le chapitre 8 est le premier d’une série traitant de cas réels. Les modèles choisis ont tous une originalité. Ils peuvent servir d’exemple. Dans ce chapitre, nous présentons les modèles modulaires qui sont articulés et peuvent être décomposés en petits morceaux.
Dans le chapitre 9, nous expliquons le rôle des éléments purement structuraux, qui sont aux schémas XML ce que les articulations sont au corps humain.
Le cas des modules d’information est traité au chapitre 10. Nous fournissons en particulier les règles de  base qui gouvernent la conception de systèmes basés sur le principe des modules d’information.
Les métadonnées, qui font le pont entre la gestion du contenu et celle du contenant, sont présentées au chapitre 11. Les modèles RDF, Dublin Core, xHTML et S1000D sont présentés accompagnés de nombreux exemples concrets.
Les possibilités de liaison sont un point fort de XML. Sans les liens, le Web ne serait pas, à coup sûr, ce qu’il est devenu aujourd’hui. C’est un sujet important mais complexe.
Nous revenons dans le chapitre 12 sur les modèles ID/IDREF, XLink, XPointer, XTM, et expliquons en détail le principe des liens logiques.
Nous terminons notre voyage dans le monde des cas réels avec le chapitre 13 qui aborde la question de la gestion des révisions. Garder la trace et l’historique des informations modifiées est aujourd’hui un impératif pour de nombreuses applications ; mieux vaut connaître les possibilités offertes par XML dans ce domaine.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *