Applications d’architecture Client/Serveur

  •   Le fonctionnement client/serveur le plus connu est celui des sites Web. Chaque site est hébergé sur un serveur Web ; les internautes qui consultent le site utilisent un logiciel client, le navigateur Web, pour envoyer des requêtes au serveur. Dans ce cas le protocole utilisé est HTTP.
  •   L’autre système client/serveur très connu est celui du courriel, où les courielleurs sont des clients, et les serveurs de mail des serveurs. Dans ce cas les protocoles utilisés sont SMTP, POP, IMAP.
  •   Un modèle très classique en entreprise est une relation client/serveur de données avec traitements (affichage, saisie) sur le poste client local et accès aux données (via SQL) sur le serveur central. Les interfaces (IHM) de présentation sont ceux typiques des applications fenêtrées (interfaces pouvant être riche et interactive :boutons, aides contextuelles, liste déroulantes, etc …).
  •   Le système X Window est un exemple typique d’architecture client/serveur. Un logiciel serveur X Window fournit des services d’affichage graphiques, tels que création et déplacement de fenêtres, gestion des boutons, la gestion des polices de caractères, des zones de saisie et des listes déroulantes… Les applications clientes peuvent alors totalement se décharger des tâches d’affichage local ou distant (sur une autre machine). Dans le cas de X Window, le logiciel serveur fonctionne généralement sur un poste de travail (de type PC sous Windows ou Linux, mais aussi Mac ou station de travail Unix, parfois sur un serveur Unix) et le client tourne généralement sur la même machine, mais il est courant que les applications clientes tournent sur une autre machine (serveur Unix/Linux).

Serveur Web : Une architecture client/serveur évolutive

Le Web constitue l’application client serveur la plus répandue dans le monde. Ce nouveau modèle client/serveur est constitué de clients légers universels, les navigateurs ou browsers, qui communiquent avec des serveurs Web de plus en plus sophistiqués.
Les applications Web de la première génération sont très simples et se contentent dans leur version initiale de servir des pages HTML statiques et en lecture seule. Les documents situés sur les serveurs sont accessibles au moyen des liens hypertexte qui mettent en oeuvre des mécanismes de nommages universels au travers des URL (Uniform Resource Locator). La localisation des documents s’effectue en 2 temps : une première étape consacrée à la recherche du serveur par le mécanisme DNS, puis une recherche du document sur le serveur.
Le Web que nous connaissons aujourd’hui ne se contente plus de diffuser de l’information électronique à caractère statique. Il constitue une plate-forme applicative client/serveur réellement interactive. Sa dernière évolution intègre, notamment dans le domaine de l’Intranet et du commerce électronique, des technologies de composants répartis.

architecture client serveur évolutive

Interaction entre Client et serveur :

La base de cette architecture reste le protocole HTTP (Hypertext Transfer Protocol) qui assure les fonctions de base. Il est très rudimentaire et semblable au RPC. Il s’agit d’un protocole sans état (Stateless) qui :

  •   Etablit la connexion.
  •   Assure la réception ou la transmission de paramètres, dont le document demandé.
  •   Met fin à la connexion.

L’interaction entre le client et le serveur se déroule ainsi :

  1.   Vous choisissez une URL cible En cliquant sur un lien hypertexte ou en saisissant l’adresse dans la barre de contrôle de votre navigateur.
  2.   Le navigateur envoie votre requête au serveur L’URL est insérée dans une requête HTTP qui est transmise au serveur.
  3.   Le serveur traite la requête La demande du client provoque l’établissement d’une connexion de type socket (sur le port virtuel TCP 80 par défaut pour le service HTTP) entre celui-ci et le serveur HTTP qui tourne en tâche de fond dans l’attente des requêtes. Le serveur interprète la demande du client, recherche le fichier HTML demandé, expédie celui-ci et ferme la connexion.
  4. Le navigateur interprète les commandes HTML Le contenu de la page est affiché dans la fenêtre du navigateur.

Interaction entre Client et serveur

Internet :

L’Internet est basé sur le schéma suivant :

Internet : L'Internet est basé sur le schéma suivant :

Lors du clic sur un lien dans le Navigateur, le client soumet sa requête au serveur pour obtenir un document dont l’adresse est donnée par l’URL contenu dans le lien.

  •   A la fin de la demande la connexion est coupée.
  •   Le chemin emprunté par la demande et la réponse n’est pas forcément le même.
  •  Le serveur trouve le document demandé et le renvoi au client.
  •   L’architecture du CHU de Grenoble est à la fois Intranet et Internet.

- Quels sont les services utilisés dans l’Internet ?
Les services utilisés dans l’Internet sont les services développés au dessus de l’architecture TCP/IP. On distingue:
Le service d’émulation de terminal: Le service Telnet (TErminaL NET-protocol) permet d’utiliser une station en réseau comme un terminal informatique directement raccordé au calculateur. Dans la majorité des cas, il faut disposer d’un compte sur le calculateur en question.
Le courrier électronique: Le service Mail (Messagerie) s’appuie sur le protocole SMTP (Simple Mail Transfer Protocol).
Sur Unix, le logiciel serveur s’appelle sendmail. Ce service est le plus utilisé car le plus utile pour les différentes catégories  d’utilisateurs (de la secrétaire au directeur) dans leur travail quotidien. Pour pouvoir recevoir du courrier, il faut disposer d’une BAL (Boîte Aux Lettres ou MailBox) sur un calculateur relié à l’Internet en permanence.
Le forum électronique: Connu aussi sous le nom de News (NNTP – Network News Transfer Protocol), ce service permet l’échange d’idées et d’expériences. Les différents thèmes intéressant les utilisateurs sont traités dans des groupes. On Pose la dans le groupe adéquat et vous aurez très rapidement la solution par un des lecteurs du groupe.
Le transfert de fichiers: Le protocole FTP permet outre le transfert, l’accès et la gestion de fichiers à distance. Cette manipulation sur les fichiers doit être autorisée. Des serveurs FTP anonymes permettent d’accéder à une partie de leurs données quelque soit l’utilisateur client.
Les outils de navigation: Internet est un réseau d’informations. Des outils permettent de naviguer dans cette toile d’araignée: World Wide Web (accès par hyperliens), ces différents outils vous permettront de surfer et de voyager dans le Cyberespace. Mais attention à ne pas se perdre.

Enfin, des outils de communication plus interactifs entre personnes (IRC, Téléphonie, Vidéocommunication…), existent mais certains demandent des débits assez élevés ou/et des temps de réponse plus rapides pour qu’ils soient réellement exploitables pour l’utilisateur.
On trouve aussi :
· Télévision sur le Web
· Jeu en réseau
· Groupe de News
· Courrier électronique
Pour l’utilisateur désirant aller plus loin, des outils de diagnostic et de recherche tels que Whois, finger, ping, traceroute… peuvent être d’une grande utilité.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>