Exercice java: Série d’exercices Java 8 – Les exceptions

Exercices corrigés et pleins de ressources intéressantes concernant JAVA

Même lorsqu’un programme est au point, certaines circonstances exceptionnelles peuvent compromettre la poursuite de son exécution ; il peut s’agir par exemple de données incorrectes ou de la rencontre d’une fin de fichier prématurée (alors qu’on a besoin d’informations supplémentaires pour continuer le traitement).java_Exceptions
Bien entendu, on peut toujours essayer d’examiner toutes les situations possibles au sein du programme et prendre les décisions qui s’imposent. Mais outre le fait que le concepteur du programme risque d’omettre certaines situations, la  démarche peut devenir très vite fastidieuse et les codes quelque peu complexes.
Le programme peut être rendu quasiment illisible si sa tâche principale est masquée par de nombreuses instructions de traitement de circonstances exceptionnelles.
Par ailleurs, dans des programmes relativement importants, il est fréquent que le traitement d’une anomalie ne puisse pas être fait par la méthode l’ayant détectée, mais seulement par une méthode ayant provoqué son appel. Cette  dissociation entre la détection d’une anomalie et son traitement peut obliger le concepteur à utiliser des valeurs de  retour de méthode servant de “compte rendu”. Là encore, le programme peut très vite devenir complexe ; de plus, la démarche ne peut pas s’appliquer à des méthodes sans valeur de retour donc, en particulier, aux constructeurs.
La situation peut encore empirer lorsque l’on développe des classes réutilisables destinées à être exploitées par de nombreux programmes.
Java dispose d’un mécanisme très souple nommé gestion d’exception, qui permet à la fois :

  •  de dissocier la détection d’une anomalie de son traitement,
  •  de séparer la gestion des anomalies du reste du code, donc de contribuer à la lisibilité des programmes.

D’une manière générale, une exception est une rupture de séquence déclenchée par une instruction throw comportant une expression de type classe. Il y a alors branchement à un ensemble d’instructions nommé “gestionnaire d’exception”. Le choix du bon gestionnaire est fait en fonction du type de l’objet mentionné à throw (de façon comparable au choix d’une fonction surdéfinie).

Les Connaissances requises dans chaque exercice java:

  • Déclenchement d’une exception avec throw
  • Bloc try , écriture d’un gestionnaire d’exception
  • Transmission d’informations au gestionnaire d’exception
  • Règles de choix du gestionnaire d’exception
  • Cheminement d’une exception
  • Clause throws
  • Bloc finally
  • Redéclenchement d’une exception
  • Exceptions standard

Exercice Java 90. Déclenchement et traitement d’une exception
Exercice Java 91. Transmission d’information au gestionnaire
Exercice Java 92. Cheminement des exceptions
Exercice Java 93. Cheminement des exceptions et choix du gestionnaire
Exercice Java 94. Cheminement des exceptions
Exercice Java 95. Instruction return dans un gestionnaire
Exercice Java 96. Redéclenchement d’une exception et choix du gestionnaire
Exercice Java 97. Bloc finally
Exercice Java 98. Redéclenchement et finally
Exercice Java 99. Synthèse : entiers naturels