Various books

Citations historiques expliquées : Des origines à nos jours

By  | 

Notre univers est peuplé de citations historiques ou contemporaines.
« Responsable mais pas coupable », aurait dit un jour Georgina Dufoix.
Cette citation court aujourd’hui sur Internet ; elle apparaît en copiécollé sur les blogs, les forums de  discussion et les sites en « encyclopédie libre et participative », souvent accompagnée de commentaires rageurs sur la lâcheté des politiques. Pour autant, les milliers de références qui propagent la rumeur n’en  font pas un fait, car cette citation lapidaire est inexacte ; ou alors les guillemets n’ont plus aucun sens. De plus, citée hors contexte, on lui fait dire précisément l’inverse de ce qu’elle signifie, c’est-à-dire le sens de  la responsabilité politique.
Ce petit ouvrage se propose de décrypter 150 citations puisées dans un large patrimoine. Avec toujours un souci prioritaire : partir de la source, et signaler, lorsqu’il le faut, si celle-ci est considérée comme douteuse par les spécialistes eux-mêmes.
L’outil Internet est la pire des choses. C’est aussi la meilleure. Depuis peu, on accède en quelques clics, parfois gratuitement, à une base d’archives écrites, sonores ou visuelles chaque jour plus étoffée. Les sites les plus consultés pour cet ouvrage ont donc naturellement été ceux de l’Institut national de  l’audiovisuel (ina.fr), de la Bibliothèque nationale de France (gallica.bnf.fr), de Radio France (radiofrance.fr), du journal Le Monde (lemonde.fr) ou encore de l’Assemblée nationale (assemblee-nationale.fr). Leurs archives sont particulièrement riches. On n’a pas non plus négligé les sites étrangers de Radio Canada (radiocanada.ca), de la BBC (news.bbc.co.uk), de la Société américaine de la Grande Guerre (worldwar1.com), ou encore du Vatican (vatican.va), pour ne donner que quelques exemples. Le lecteur qui souhaite retrouver l’ouvrage ou le document contenant la citation, écouter la bande originale ou voir la vidéo, pourra tirer profit des sources indiquées systématiquement.
Elles donnent la référence du site Internet lorsqu’elle a été retrouvée, ou celle du livre, qui reste  heureusement indispensable pour les citations antérieures au XXe  siècle. Ceci n’a pas tué cela.
Voici donc des mots historiques et politiques puisés aux meilleures sources et commentés avec le souci de la précision. On souhaite au lecteur d’y prendre d’abord du plaisir, et parfois d’être étonné. Neil Armstrong, par exemple, n’a pas dit, en posant le pied sur la lune : « C’est un petit pas pour l’homme, un bond de géant pour l’humanité. »
En tout cas, pas exactement, et cela change pas mal de choses. Winston Churchill a fait une erreur de géographie en plaçant le Rideau de Fer de Stettin à Trieste. Paul Quilès, lui, s’est trompé sur la date, lorsqu’il réclamait que les têtes tombent. Les mots « La France a perdu une bataille ! Mais la France n’a pas perdu la guerre ! » n’ont pas été prononcés par De Gaulle dans son Appel du 18 juin 1940. « Ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent », disait Edgar Faure. Unanimement salué pour ce bon mot, l’homme à la pipe s’est bien gardé de révéler sa source.
Intrigué(e) ? Allez donc voir à l’intérieur.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *